L'industrie métallurgique y apparaît nettement prédominante. Elle concerne en effet près de la moitié des industries mentionnées. Au 19° siècle, siècle de la révolution industrielle et d’un développement sans précédent de ces industries, 13 000 ouvriers travaillaient pour le secteur métallurgique.
339 sites industriels ont été retenus pour être classés et étudiés. Ces 339 sites étudiés se répartissent assez inégalement sur le territoire départemental : l'arrondissement le plus au nord (Charleville-Mézières) en abrite plus de la moitié, pour l´essentiel répartis le long des vallées. Une quarantaine de sites sont encore visibles aujourd’hui.

Les plus importants employeurs industriels de la ville restent encore aujourd’hui liés à une industrie métallurgique travaillant pour l’industrie automobile : Peugeot Citroën automobile SA (2000 Emplois) et Vistéon (750 Emplois). On recense encore 19 000 emplois dans l’industrie dans la zone d’emploi de Charleville soit 23% des emplois.

Le passé industriel de Charleville, Mézières et leurs alentours

23 sites répertoriés sont encore visibles aujourd’hui.

Les tanneurs

les moulins à écorces (Vieux Moulin – Ancien moulin de Prix-les-Mézières)

La manufacture royale d’armes 

Musée de l’Ardenne : collection armes de la Manufacture – 1er étage
Mur d’images rue de Flandre – dernier pan de mur des magasins de l’ancienne manufacture près du complexe de cinéma du Métropolis
Musée du Vieux Nouzon - Nouzonville

Le ferroviaire

les Rotondes de Mohon – Mohon la Cheminote

En savoir plus