Charleville, le projet de Charles de Gonzague

Charles de Gonzague naît à Paris en 1580 à l’hôtel de Nevers, dans une famille de la noblesse éclairée italienne parente d’Henri IV, marquée par l’esprit de la Renaissance. Son père Ludovic de Gonzague, naît à Mantoue en Lombardie, mais est élevé à la cour royale de France chez les Valois. Fervent catholique, il lutte toute sa vie contre les Réformés et participe activement à la Saint-Barthélemy. En épousant Henriette de Clèves, princesse rhénane et palatine, duchesse de Nevers et comtesse de Rethel, il a hérité du comté de Rethel dont Mézières est le fleuron.

Son fils Charles de Gonzague va donc hériter de ces terres en devenant Prince d’Arches, petite principauté souveraine aux confins du Royaume de France, à la frontière du  Saint Empire Germanique. Charles de Gonzague se lance dans un projet ambitieux : créer une ville neuve  dédiée au commerce et à l’artisanat. La fondation en est décrétée le 6 mai 1606.

La place Ducale

Pour cela, il choisit un architecte renommé, formé aux arts italiens et proche de la cour des Médicis : Clément Métezeau, frère de Louis Métezeau, architecte de la place Royale (aujourd'hui Place des Vosges) à Paris. Il veut une ville harmonieuse, symétrique et moderne. L'architecte choisit un plan en damier basé sur le chiffre 4 : une grande place rectangulaire d'où partent 4 axes principaux qui desservent 4 quartiers dotés chacun d'une place secondaire. La "Place Ducale" (126 m. / 90 m.) comprend 23 pavillons identiques de 4 niveaux comportant 4 travées reposant sur 4 arcades.

Une ville en quête d'habitants

Pour peupler sa ville, Charles la décrète en 1620  "terre d'asile" : toute population y est la bienvenue pourvu qu'elle s'engage à y vivre "en de bonnes moeurs". Les nouveaux arrivés se voient attribuer un terrain, à charge pour eux de construire une maison selon les règles édictées par le prince. Des congrégations religieuses sont invitées à s'installer pour y développer écoles, collèges et un Hotel-Dieu : capucins d’Irlande, milice chrétienne, collège des Jésuites, couvent de carmélites.

La ville sort de terre en un peu plus de 25 ans, construite en pierre de taille ocre de Dom-le-Mesnil, briques rouges, ardoises bleues. Elle devient très vite le nouveau centre économique de l'Ardenne. Ces trois couleurs, le bleu des ardoises, le jaune de la pierre de Dom et le rouge des briques, forment l'étendard de la ville. Après le départ de C. Métezeau en 1620, c’est l’architecte local Claude Briau qui achève la construction, notamment celle du grand moulin banal appelé aussi Porte de Liège, porte d’accès symbolique sur la Meuse, aujourd’hui Musée Rimbaud.

L'écrin des grandes manifestations de la ville