Charleville-Mézières, une ville, deux histoires

Charleville-Mézières est la préfecture du département des Ardennes. Elle est formée des deux villes contiguës Charleville et Mézières qui ont fusionné le 1er octobre 1966, auxquelles se sont ajoutés plusieurs villages :  Etion, Le Theux, Mohon, Montcy-Saint-Pierre. 

La ville s'étend le long de trois méandres successifs de la Meuse qui s'encaisse et butte ici contre le massif de l'Ardenne. Le fleuve marque la topographie et l'histoire de la ville : rupture entre les quartiers, passage obligé sur les ponts, autrefois  utilisée comme barrière défensive contre les envahisseurs, la Meuse est très vite devenue une voie de communication privilégiée pour le commerce et les échanges.

La Meuse a inspiré à notre poète bohème Arthur Rimbaud, son célèbre "Bateau Ivre" ; longer ou traverser le fleuve en ville nous fait découvrir un patrimoine pluriel : baroque, médiéval, urbain ou rural, métissage architectural résultant d'une histoire à rebondissements. Sortir de la ville nous amène dans la "Vallée de la Meuse" massif forestier encaissé aux multiples légendes, avec ses villages au riche passé lié à l'industrie du fer, aux coutumes locales encore vives, aux habitants attachés à leur terroir : patrimoine industriel et nombreux éco-musées en sont le témoignage.

Autrefois dédiée au commerce et à l’artisanat, décrétée terre d'asile au XVIIe siècle, la ville a su perpétuer ses valeurs fondatrices de tolérance et d'ouverture. En témoigne le Festival Mondial des Théâtres de Marionnettes qui en fait un carrefour de toutes les cultures.